INFORMATIONS ASSOCIATION



HISTORIQUE :

En 1998, Stéphane CHASSERIAUD, capitaine de gendarmerie, marié avec une eurasienne, décide d’aller visiter le VIETNAM avec son épouse et sa belle-mère vietnamienne, parcourant par la route le pays du Nord au Sud.   Ensembles, ils découvrent ce pays attachant, mais aussi la pauvreté et le manque de moyens d’une majorité des habitants.
Dès leur retour, Stéphane décide de « faire quelque chose », crée l’association "LUMIÈRES d’ASIE" avec quelques amis. Celle-ci  est enregistrée à la préfecture du TARN et parait au journal officiel le 28 Mai 1998 sous le numéro 6891 avec comme objet : « Organiser la collecte de vêtements, de médicaments, de livres et de jouets au profit des enfants du VIETNAM ».

Le 26 Juin, il organise  à la ferme PRATGRAUSSALS d’ALBI une soirée de rencontre avec diaporama et buffet asiatique. Petit succès, mais premiers adhérents motivés.
Puis, le 30 Octobre 1998, concert à l’opéra d’Albi qui permet de récolter les premiers fonds qui servent à envoyer un container de médicaments à l’hôpital de HUE et de vêtements à un orphelinat.

Début 1999, "LUMIÈRES d’ASIE" organise sa première fête du TÊT, le nouvel an vietnamien, les bénéfices permettant la construction d’une classe maternelle. La fête du TET sera renouvelée régulièrement tous les ans, attirant de plus en plus de convives au repas-spectacle.

En Juin 2001, Stéphane CHASSERIAUD, muté loin du TARN, abandonne sa place de président à Geneviève GENIBREL, qui sera remplacée à ce poste en 2002 par Monique HARDY.

Courant 2002, l’association désirant élargir son chant d’action, décide de modifier l’objet, lequel précise alors comme objectif :
" Apporter aux enfants orphelins et déshérités du VIETNAM, sans distinction politique ou religieuse, des moyens pour leur favoriser l’accès à l’éducation, leur améliorer la qualité des soins et des conditions de vie ".
En 1998, "LUMIÈRES d’ASIE" comptait environ une trentaine d’adhérents, 70 en 2000, 120 en 2004, près de 250 fin 2006.

Depuis sa création, "LUMIÈRES d’ASIE" a financé la construction de nombreuses classes, toujours dans des villages pauvres éloignés des circuits touristiques. Elle participe aussi à des actions humanitaires ponctuelles  (ex : opérations du cœur), toujours en faveur des enfants.
  

PRÉSENTATION :

" Une lueur d’espoir pour les enfants du VIETNAM "
Association à but humanitaire
déclarée à la préfecture du TARN le 28 Mai 1998
enregistrée sous le n° 6891 (JO du 20 Juin 1998)
nouveau n° : W811000333

Siège :

Local communal – Chemin de RANTEIL – 81000 ALBI.

Objet :

" Apporter aux enfants orphelins et déshérités du VIETNAM, sans distinction politique ou religieuse, des moyens pour leur favoriser l’accès à l’éducation, leur améliorer la qualité des soins et des conditions de vie ".

Ses objectifs :

Réunir des fonds afin de pouvoir mener à terme des projets éducatifs et sanitaires dans des villages pauvres du milieu rural du VIETNAM, proposer et mettre à disposition des enfants les plus défavorisés, par le développement de structures adaptées, des moyens d’éducation, de formation et d’amélioration de leur cadre de vie.

Son fonctionnement :

  • Un conseil d’administration composé de 10 membres élus par les adhérents ( décide des actions à engager).
  • Un bureau (6 membres du conseil ) gère l’association.
  • Des adhérents (fin 2012 : 246).

Ses ressources :

  • Cotisations, dons privés, subventions.
  • Recettes manifestations (Fêtes – conférences – expositions).

Ses caractéristiques :

Bénévolat total  ( aucun salaire, aucune indemnité).
Les membres de l’association effectuant des voyages au VIETNAM prennent  en charge personnellement leurs frais de voyage et de séjour.
Les fonds sont remis directement sans intermédiaires aux responsables « sur le terrain », au fur et à mesure de l’avancement des travaux, après étude de l’honnêteté et du sérieux des devis.
"LUMIÈRES d’ASIE" demande à ce que les habitants participent aux constructions, ceci afin de les impliquer, de les rendre responsables, de leur donner la fierté de ne pas être totalement assistés.
  
Temps moyen de lancement d’un projet après décision de prise en compte : 6 mois
Au cours de nos voyages, nous suivons et contrôlons les travaux.

"LUMIÈRES d’ASIE" est agréée par le PACCOM (organisme vietnamien chargé d’officialiser les actions des associations et ONG au VIETNAM).
"LUMIÈRES d’ASIEa été décorée par les autorités vietnamiennes de la médaille " AMITIÉ entre les PEUPLES ".

Contact :
Monique HARDY , présidente de l'association "Lumières d’Asie"

  BOISSEL       81600        GAILLAC     FRANCE

  Tél :        05 63 57 18 72
  Mail :     claude.hardy@aliceadsl.fr


RÉALISATIONS :

Nos actions depuis 1998

( année de création de l’association )
Envoi d’un container (1998) :
d’une tonne de médicaments, vêtements et livres scolaires à HUE. (centre VIETNAM).

Construction d’une école primaire (1999) :
au village de SON QUA, près de HUE.(centre VIETNAM).

Installation d’un transformateur (2000) et équipement électrique :
à l’orphelinat bouddhiste de DUC SON à HUE.(centre VIETNAM).
(Près de 200 enfants orphelins ou abandonnés).

Construction d’une école (2001/2002) :
pour les enfants des rues travaillant sur la décharge de DA NANG.(centre VIETNAM).

Achat de matériel professionnel pour formation (2003) :
5 machines à coudre, 1 machine à broder et 1 machine à faufiler pour la communauté catholique TU XONG à HCM ville (Sud VIETNAM).

Achat de matériel professionnel pour formation (2003) :
3 machines à coudre pour le centre de formation des jeunes filles des « enfants des rues » de DA NANG.(centre VIETNAM).

Construction d’un ensemble scolaire avec sanitaires ( de 2001 à 2006) :
3 classes primaires, 2 classes maternelles au village de DO DONG, province de HA TAY.(Nord VIETNAM).

Construction de 2 classes maternelles – bétonnage de chemins d’accès (de 2002 à 2005) :
au village de HAI PHONG,province de NAM DINH (Nord VIETNAM) ( l’aménagement des chemins permettant ainsi aux enfants d’accéder sans risques aux écoles).

Financement de 150 branchements d’eau potable (2005 à 2008) :
pour des familles pauvres vivant dans le secteur de KIM LONG à HUE (centre VIETNAM).

Prise en charge de l’opération du cœur de quatre enfants atteints de maladie bleue (2006) :
par l’intermédiaire de l’orphelinat catholique de KIM LONG à HUE.

Construction d’ écoles maternelles (2006 – 2007 - 2008) :
- au village de AN XA, commune de LOC THUY, province de QUANG BINH.
- au village de BAC SON, commune de NGHI HUNG, province de NGHE AN.
Construction de 2 classes maternelles supplémentaires (2007/2008) :
au village de DO DONG projet des élèves du lycée TOUSCAYRATS de VERDALLE.

Construction d’un pont (2008) :
sur une rivière afin de permettre aux enfants d’un hameau d’accéder à l’école, leur évitant ainsi un long parcours à travers les rizières, au village de HAI PHONG (Nord VIETNAM).

Construction d’une école maternelle (2009/2010) :
au village de BA VI (province HA TAY) pour une ethnie des montagnes du Nord.

Rénovation d’une école maternelle (2009/2010) :
au village de THO AN (province HA TAY) proche du fleuve rouge.

Construction d’une école maternelle (2010/2011) :
au village de DONG TAN ( province de HA TAY) village de riziculture souvent inondé.

Construction d’une école maternelle (2010/2013) :
colline de Da Mai, commune de TAN LAP ( province de LANG SON) pour une ethnie du Nord.

Prise en charge d’une opération du cœur et des soins d’une jeune fille (2011/2013) :
dans la province de NAM DINH ( Nord VIETNAM ) opérée à HANOÏ.

Aménagement du bâtiment de rééducation fonctionnelle (2012/2013) :


au village de KIM BAI Commune de Kim An, district de Than Oai) pour l'aménagement du centre pour enfants handicapés de Kim Bài.

Construction d’une école maternelle (2014/2015) :

colline de Mo Bau, commune de TAN LAP ( province de LANG SON) pour une ethnie du Nord.

Construction d’une salle de classe (2014/2015) :
au village de KIM BAI Commune de Kim An, district de Than Oai) pour l'aménagement du centre pour enfants handicapés de Kim Bài.


PROJETS PRINCIPAUX depuis 2012 :

  • Aménagements d’un centre de soins permettant d’accueillir à Kim Bài des enfants handicapés victimes de l'agent orange ou autre.
  • Construction d'écoles maternelles dans la région de Tan Lap.

Remarques :
Une classe coûte entre 3000 et 4000 euros
Une école complète coûte entre 12000 et 18000 euros
Une opération du cœur (effectuée au VIETNAM) coûte entre 1200 et 1500 euros